FAQ

En Europe, la saison pendant laquelle les rayons ultraviolets (UV) nuisibles du soleil sont à un niveau élevé se situe entre avril et septembre. Lorsque l’indice UV excède 3, il est recommandé d’utiliser une protection solaire si vous êtes à l’extérieur. Même lors des journées nuageuses, jusqu’à 80 % des rayons UV nuisibles du soleil pénètrent dans votre peau.

N’oubliez pas que la neige, le sable et l’eau augmentent le besoin de protection solaire parce qu’ils réfléchissent les rayons du soleil et amplifient le rayonnement UV.

Dans les pays plus proches de l’équateur où les rayons du soleil sont plus forts, il est recommandé d’utiliser une protection solaire avec un indice d’au moins 30 pour être protégé contre les rayons UV.

Le Sun Protection Factor (SPF) ou indice de protection (IP) inscrit sur les flacons de protection solaire vous indique le niveau de protection qu’offre votre protection solaire contre les rayons UVB.

En général, plus le chiffre de l’indice inscrit sur votre protection solaire est élevé et plus la protection est grande, ainsi les indices 6 ou 10 offrent une protection peu élevée, les indices 15, 20 ou 25 offrent une protection moyenne, les indices 30 ou 50 offrent une protection élevée et l’indice 50+ offre une protection très élevée. Un test standardisé est utilisé pour calculer cette mesure.

Pour choisir l’indice qui vous convient, vous devez prendre en compte différents facteurs. Le plus important d’entre eux est votre type de peau qui comprend la couleur de votre peau avant l’exposition au soleil, la couleur de vos cheveux et de vos yeux. Vous devez également penser à votre lieu de vacances et à la période de l’année à laquelle vous vous y rendez. Découvrez ici tout sur votre type de peau

La durée d’exposition au soleil dépend de votre type de peau, de la saison, de l’endroit où vous vous trouvez et de l’heure de la journée. Des personnes avec des cheveux foncés et une peau foncée peuvent généralement rester plus longtemps au soleil sans brûler que les personnes avec une peau claire et des cheveux blonds. Entre 11 heures et 15 heures, la concentration des rayons UVA et UVB est à son maximum, donc si vous sortez au soleil, portez des vêtements, un chapeau et une protection solaire. Gardez à l’esprit que la neige, l’eau et le sable réfléchissent le soleil, augmentent la quantité des rayons auxquels vous êtes exposés. Vérifier votre type de peau ici

Un adulte en moyenne a besoin d’appliquer 30-40 ml de crème solaire lors de chaque application pour assurer une couvrance suffisante et une protection efficace. Les parties du corps qui sont souvent oubliées sont l’arrière du cou, le devant de la partie supérieure du buste (sous le cou) et l’arrière des jambes. Appliquez toujours la crème avant l’exposition au soleil pour assurer une protection optimale dès le départ. Assurez-vous également d’appliquer suffisamment de crème solaire pour fournir une couche visible avant de faire pénétrer par de légers massages.

Pour protéger la peau, la protection solaire utilise des filtres UV qui absorbent le rayonnement du soleil. Lorsqu’une protection solaire est exposée à ce rayonnement, il peut altérer la structure chimique des filtres UV et réduire leurs capacités de protection.

Une protection solaire « photo-stable » est en mesure de mieux résister aux effets de l’exposition aux UV, elle conserve donc son niveau de protection.

La protection à large spectre signifie la capacité à protéger contre les effets nuisibles à la fois des UVA (rayons responsables du vieillissement cutané) et des UVB (rayons responsables des coups de soleil). Pour être classé dans la catégorie protection à large spectre, un produit doit absorber ou réfléchir au moins 90 % des rayons UV d’une gamme de longueur d’ondes comprise entre 290 et 400 nanomètres (nm).

Avec une protection solaire résistante à l’eau, vous pouvez être dans l’eau 2 fois 20 minutes avant d’appliquer une nouvelle fois de la crème solaire.

Si la protection solaire appartient à la catégorie des produits hautement résistants à l’eau, elle peut durer jusqu’à 80 minutes avant de devoir être à nouveau appliquer. Il s’agit de la classification la plus élevée disponible.

Il est prouvé que la protection solaire P20 est plus que très résistante à l’eau puisqu’elle conserve la protection même après 80 minutes de baignade, ce qui est unique pour une protection solaire.

Oui. De nombreuses études ont montré que les utilisateurs de protection solaire ont une production de vitamine D au même niveau ou plus élevée que les personnes qui n’utilisent pas de protection solaire. Les protections solaires ne bloquent pas 100 % des rayons UV et vous n’avez besoin que d’une petite période d’exposition au soleil pour produire suffisamment de vitamine D. Même lorsque vous portez une lotion bronzante et à l’ombre, votre corps produit de la vitamine D lors des mois d’été.

Oui, vous pouvez probablement. Mais si vous avez laissé votre protection solaire sur la plage, il n’est pas recommandé de la conserver. Si la protection solaire a été conservée à l’abri de la lumière et dans un endroit frais, vous pouvez alors l’utiliser à nouveau même si elle a été ouverte. Si la crème a une odeur particulière ou si elle a durcit, jetez-la.

Vous pouvez éviter les éruptions cutanées dues au soleil en limitant le temps d’exposition au soleil. Et si vous êtes à l’extérieur au soleil, vous pouvez éviter les éruptions cutanées causées par le soleil en vous protégeant à l’aide de vêtements de protection et une bonne protection solaire avec des filtres contre le rayonnement à la fois des UVA et des UVB.

Il est important de bien étaler une couche relativement épaisse de protection solaire et vous devez l’appliquer au moins 15 minutes avant l’exposition au soleil.

Si vous ressentez une poussée d’éruption cutanée, il est important d’éviter le soleil. Des antihistaminiques et une crème douce à la cortisone peuvent vous soulager en cas d’eczéma.